Dans l’atelier de l’exposition « Caroline Tschumi – Princesses en lumière »

 

Immersion et making of dans l’atelier de Riex

 

En avant-première, plongez en vidéo dans un pan de l’univers de Caroline Tschumi ! L’artiste suisse exposera ses œuvres au château de Chillon™ du 9 septembre 2022 au 19 février 2023.

Dans les coulisses de l’exposition d’art contemporain, la dessinatrice vaudoise dévoile une partie de la fabrication de ses 12 portraits de comtesses et duchesses de Savoie, en donnant la touche finale à Béatrice de Portugal. Généreuse et spontanée dans sa production et dans le partage de ses idées ainsi que ses techniques, Caroline Tschumi répond avec sincérité à une interview façon making of au cœur de son atelier.

Dans cette commande, la Fondation du Château de Chillon invite la dessinatrice à réinterpréter à travers son univers coloré, magique et saisissant le portrait de femmes aristocrates ayant fait partie de la Maison de Savoie à la fin du Moyen Âge et à s’inspirer du monument, de son histoire politico-artistique et de son paysage.

Retrouvez le catalogue de l’exposition avec le point de vue de spécialistes ainsi que des repères historiques.

Portrait de l’artiste Caroline Tschumi

 

Caroline Tschumi (1983, Suisse) est artiste, elle vit et travaille à Riex.

Après avoir obtenu un diplôme en Arts Visuels option représentation avec mention à la Haute Ecole d’Arts et de Design de Genève HEAD-Genève en 2009, elle y obtient par la suite un master en pratiques artistiques contemporaines WORKMASTER en 2018.

Son travail est principalement basé sur une activité régulière du dessin et de la peinture, créant une mythologie onirique et fantasmagorique où viennent se rencontrer des figures, des situations imaginées et imaginaires, ainsi que des personnages plus ou moins reconnaissables. Depuis 2019, elle ajoute à sa pratique également celle de l’installation (The voice within, Smallville Space, Neuchâtel) ainsi que celle du son et de la création musicale (Péplum, 2020, Abstract, Lausanne).

Elle intègre en 2020 deux collections de musées suisses, celle du Mamco à Genève et celle du musée Jenisch à Vevey. En 2021, elle participe à l’exposition collective Jardin d’hiver #1 Comment peut-on être (du village d’à côté) persan (martien) ? au musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne MCBA. Elle est invitée la même année par le Mamco à réaliser une exposition personnelle de carnets et de dessins au cabinet d’art graphique du musée. La période représentée dans l’exposition recouvre plus des dix dernières années de pratique de l’artiste. À La Ferme de la Chapelle au Grand-Lancy à Genève, la dessinatrice décode les grossesses et accouchements dans « Mothership ».

Billetterie en ligne