Le Château

Histoire

Le château de Chillon™ sous sa forme actuelle est le résultat de plusieurs siècles de constructions et de réaménagements.

Les fouilles menées dès la fin du XIXe siècle, en particulier celles conduites par l’archéologue Albert Naef (1862-1936), attestent l’occupation du site dès l’Âge du Bronze.

L’îlot rocheux sur lequel le château est édifié constituait à la fois une protection naturelle et un emplacement stratégique pour commander le passage entre le nord et le sud de l’Europe. La forteresse, construite sur une véritable île, en a épousé la forme ovale. Elle mesure environ 100m sur 50m. Elle a aussi puisé son nom de la roche, d’une ancienne langue, dans laquelle le mot “Chillon” signifie plateforme rocheuse.

L’histoire du château est marquée par 3 grandes périodes : des Savoie, des baillis bernois et de l’État de Vaud.

 

 

Lieux

Alors que les châteaux de style dit savoyard sont généralement construits sur un plan carré, flanqués de tours circulaires à chaque angle, le château de Chillon™ a la particularité d’épouser la forme ovale de l’île rocheuse sur laquelle il est bâti.

Entouré d’un fossé naturel, le château est accessible par le lac sur tout son pourtour. Il fait partie de la catégorie des châteaux d’eau. Chillon est relié à la terre par un pont (anciennement un pont-levis dont on peut encore voir les restes de poulies qui l’actionnaient). Chillon est un château au double visage : la façade nord, percée d’archères puis de meurtrières et surmontées de mâchicoulis, constitue la forteresse qui protège la route, la Via Francigena. Au sud, du côté du lac, de magnifiques fenêtres gothiques rythment la façade de la résidence princière. Elles ouvrent sur le paysage typique de la Riviera vaudoise, le lac Léman et les montagnes. En son centre, le donjon et sa salle du trésor sont reliés aux corps de logis par les chemins de ronde. Ils invitent à se rêver garde ou gardienne du château… L’espace intérieur est distribué autour de trois cours principales correspondant à l’affectation des différents bâtiments : la demeure du châtelain et celle du seigneur, datant du système féodal.

 

Visiter le château de Chillon™, c’est comme remonter le temps ! Chaque salle dévoile une partie de l’histoire de la perle du lac Léman.

Collections

Monument patrimonial d’exception, le château de Chillon™ expose près de trois cents objets sur son parcours de visite. À l’exception du mobilier, des armes et armures, tous les objets présentés proviennent des fouilles archéologiques menées entre 1896 et 1903 au château. Les collections appartiennent au Musée cantonal d’archéologie et d’histoire de Lausanne sous la dénomination « fonds Chillon ».

En 1842, la Société d’histoire de la Suisse romande propose d’installer un musée d’antiquités dans l’une des salles du château. L’Association pour la restauration du château de Chillon est finalement fondée en 1887. Elle poursuit les visées de la société en inscrivant dans ses statuts la création d’un musée rappelant les diverses périodes de l’histoire vaudoise, ainsi que la restauration du monument. L’État débloque des fonds pour des achats hétéroclites d’objets de collection. Dix ans plus tard, Chillon est littéralement mis à nu et les fouilles archéologiques révèlent des centaines d’objets de la vie quotidienne datant du Moyen Âge jusqu’au XVIIe siècle.

Les collections demeurent au château jusqu’en 2007. Un vaste récolement est alors entrepris, en parallèle de l’élaboration d’un nouveau parcours de visite. La Fondation du Château de Chillon – qui a pris le relais de  l’Association en 2002 – décide de valoriser l’architecture du vénérable bâtiment. La majeure partie des objets est rapatriée dans les dépôts du Musée cantonal tandis qu’une petite sélection est exposée sur le parcours de visite dans le but d’illustrer l’histoire du château.

Conservation

Le château de Chillon™ est un chantier modèle en matière de conservation et de restauration. Les travaux sont pilotés depuis 1892 par une Commission technique, composée d’architectes, d’historiennes et d’historiens ainsi que de spécialistes du patrimoine.

 

Les interventions sur le bâtiment sont de nature et d’importance très diverses. Elles vont des petits travaux de réparation aux grands chantiers de restauration.

 

Tous les travaux sont menés dans le respect de la déontologie en vigueur dans le domaine du patrimoine bâti. Les ajouts sont exprimés de manière contemporaine, tandis que les opérations de conservation ou de restauration s’intègrent discrètement.

 

La particularité des travaux à Chillon réside dans le fait que le château reste ouvert toute l’année. Il faut concilier les besoins des chantiers avec le plaisir que le public est en droit d’attendre de sa visite.

Billetterie en ligne