Le vin et le château, des siècles d’histoire commune

Avec la Fête des Vignerons, le vin est à l’honneur dans la région ! À Chillon aussi ! Entre le vin et le château, c’est une histoire d’amour qui nous vient du passé ! En plus de vinifier le Clos de Chillon et d’exploiter son vignoble, diverses activités sont organisées autour de cette thématique.  Découvrez-en davantage dans ce nouvel article !

 

Vignoble de Chillon

Saviez-vous que Chillon possède son propre vignoble ? Appellation « Lavaux », ce vignoble de 12’500 m² s’étale voluptueusement le long de la rive du Léman à une dizaine de minutes à pied du château. Notre vigneron-tâcheron, Edouard Bertholet, le soigne toute l’année dans les règles de l’art et le respect de l’environnement. Il fait d’ailleurs partie des 82 vignerons-tâcherons ayant été nominés à la Fête des Vignerons où il a obtenu une médaille de bronze ! Une belle reconnaissance pour son travail ! Bravo à lui !


© Régis Colombo-www.diapo.ch

Historique du vignoble

Il y a des siècles que les vignes sont travaillées aux alentours de la forteresse. Si l’on se fie aux plans de Veytaux du XVIIIe siècle, la quasi-totalité de l’espace entre le village et le lac était déjà occupé par la vigne. Toute une partie porte même déjà le nom du Clos de Chillon. L’Association pour la restauration du château de Chillon devient donc propriétaire afin de préserver ce site exceptionnel des constructions. L’Association décide de la reconstitution de la parcelle et de l’achat de 2000 m² supplémentaires. La première surface est replantée en 1968. En 1977, le domaine s’agrandit encore pour atteindre ses dimensions actuelles. Désormais, la vocation viticole du lieu est relancée et Chillon produit son propre vin, appellation AOC Lavaux.

Clos de Chillon

Qui dit vignoble, dit bien entendu vin ! Le vignoble du château produit deux vins appelés le Clos de Chillon, Grand Cru. Un blanc, magnifique Chasselas et un assemblage de cépages rouges Gamaret, Garanoir et Merlot. Diverses références historiques attestent de l’existence à Chillon de pressoirs et de caves à vin dans le passé. Pourquoi, dès lors, ne pas valoriser ce Clos de Chillon en le vinifiant directement au château ? Dès l’automne 2011, une quarantaine de barriques a été mise en place dans la première salle du souterrain où fut enchaîné Bonivard, le héros du célèbre poème de Byron, Le prisonnier de Chillon. Ces vins sont stockés et vinifiés au château puis mis en bouteille par Badoux Vins à Aigle. Ce vin unique est exclusif puisqu’il est en vente uniquement au château. Une visite à la Boutique ou au Bazar est donc nécessaire pour en déguster ! Qu’attendez-vous ?

Clos de Chillon blanc © Fondation du Château de Chillon

Nouveau cépage au château

Aujourd’hui, le Clos de Chillon est constitué de deux grandes parcelles pour un total de 12’000 m2. La première se trouve au bord du lac avec les cépages de Chasselas, Gamaret, Garanoir et Merlot. La deuxième se trouve au dessus des vois de chemin de fer et contient exclusivement du Chasselas.

Au printemps 2019, un nouveau cépage est planté afin d’augmenter la surface de raisin rouge. En décembre 2018, environ 1’600 m2 de vieux ceps de Chasselas ont été arrachés et remplacés par 1’100 ceps de Divico.

 

Mais qu’est-ce que le Divico exactement ?

Il s’agit du premier cépage rouge particulièrement résistant aux maladies. Il ouvre donc la voie vers une viticulture plus écologique et permet de réduire drastiquement l’utilisation des produits phytosanitaires. Cette nouvelle variété convient donc parfaitement à la ligne écologique que notre partenaire Daniel Dufaux, directeur de Badoux Vins, et notre vigneron-tâcheron, Edouard Bertholet, ont décidé d’adopter au vignoble du château.

L’arrivée de ce petit nouveau a pour but de développer un assemblage de quatres cépages « Lavaux AOC » : Merlot, Divico, Gamaret, Garanoir.

Il faudra patienter 3 ans avant la première récolte. Ensuite il rejoindra ses aînés, le Merlot, le Gamaret et le Garanoir pour bénéficier de l’élevage en barriques dans les souterrains du monument, où la Maison Badoux-Vins veille sur l’évolution de la longue maturation.

On se réjouit de le goûter dès 2022 ! Et vous ?

Clos de Chillon rouge © Fondation du Château de Chillon

Mise en bouteille à l’ancienne du Clos de Chillon 2018

Le vin sera à l’honneur le 22 septembre prochain lors de la mise en bouteille à l’ancienne du Clos de Chillon 2018, cuvée qui promet d’être exceptionnelle ! L’occasion de clôturer en beauté cette saison estivale ! Les amateurs de ce Grand Cru ou simplement les curieux auront l’opportunité d’actionner la machine à boucher les bouteilles, comme autrefois. Cette tradition vinique fait partie des activités annuelles proposées par le château de Chillon et Badoux Vins, partenaire de longue date de la FCC.

Cette année, une visite guidée sur la thématique du vin, suivie d’une verrée sera proposée aux visiteurs. Cette visite, incluse dans le prix d’entrée et sur réservation uniquement aura deux départs, à 11h et à 12h. C’est donc l’occasion d’en apprendre davantage sur la vinification si spéciale de ce Grand Cru unique avec nos guides. En bonus : terminer la visite par un agréable moment de dégustation autour d’un verre de Clos de Chillon.

Les œnologues de Badoux Vins, Daniel Dufaux et Marjorie Bonvin, maître caviste, seront présents de 11h à 16h afin de présenter les différents vins. Ces rencontres seront suivies d’une petite dégustation pour les intéressés à en découvrir les saveurs.

Des raclettes seront également proposées par la Fromagerie de la Gruyère à Montreux.

Informations ici !

Mise en bouteille à l’ancienne © Fondation du Château de Chillon

Billetterie en ligne