Chargement Évènements

Le vêtement féminin à la cour de Savoie

09 décembre 2021

Conférence du cycle "Vies de princesses?"

 

« Le vêtement féminin à la cour de Savoie » par Mme Nadège Gauffre Fayolle, Commissaire scientifique indépendante et curatrice.

Un cycle de conférences est organisé le jeudi à 18h30 dès le 30 septembre et jusqu’au 9 décembre par des expert-e-s en histoire des femmes. Il fait écho à la publication scientifique Vies de princesses ? Les femmes de la Maison de Savoie (XIIIe-XVIe siècle) de Fanny Abbott et Nathalie Roman.

Une visite commentée thématique optionnelle est organisée par un-e guide de la FCC avant la conférence à 17h.

Info COVID-19!

L’accès au château se fait dans le respect des restrictions Covid en vigueur.

 

PRIX

Visite commentée thématique préalable à 17h : CHF 16.-

Entrée à la conférence à 18h30 : CHF 16.-

Entrée à la conférence et visite commentée thématique préalable à 17h : CHF 30.-

Tout est gratuit pour les membres de l’Association des Amis du Château de Chillon.

Places limitées!

Le costume féminin médiéval

Depuis quelques années, l’histoire du vêtement médiéval connaît un grand succès auprès du public à travers des expositions ou des publications de patronages et de reconstitutions de qualité s’appuyant sur la recherche universitaire. Le costume féminin est moins étudié que celui des hommes : du fait de l’organisation de la société, les sources médiévales, qu’elles soient iconographiques ou textuelles, laissent souvent les femmes dans l’ombre. Les documents des anciens états de Savoie, notamment les comptabilités princières, grâce à leur qualité de conservation et leur continuité temporelle, permettent toutefois d’appréhender la vie quotidienne des princesses de Savoie. Ainsi, folio après folio, les différents vêtements et leurs évolutions apparaissent au fil du temps, des chaussures aux diverses coiffes, en passant par les sous-vêtements et les pièces vestimentaires spécifiques aux voyages ou à l’accouchement. Les matières dans lesquelles sont taillés les vêtements des comtesses puis des duchesses sont souvent mentionnées et donnent alors des indications sur les usages des différentes fibres textiles et fourrures, la qualité recherchée et leur valeur symbolique dans un milieu princier constamment en représentation. La comparaison des achats vestimentaires des princes et des princesses illustre une forte dichotomie entre les deux sexes, que se soit en matière de quantité de vêtements ou d’accessoires, de types d’étoffes et de peaux utilisées, ou de couleurs. D’ailleurs, la première loi somptuaire savoyarde promulguée en 1430 rappelle qu’il y a prééminence du duc sur la duchesse dans le domaine vestimentaire.

Nadège Gauffre Fayolle, commissaire scientifique indépendante et curatrice

Titulaire d’une maîtrise (université de Savoie) et d’un DEA (université Lyon II) d’histoire médiévale consacrée à l’économie et à la sociologie des étoffes et des fourrures à la cour de Savoie à la fin du Moyen Âge, j’ai étudié ensuite à l’EHESS (École des Hautes Étude en science Sociale) à Paris et travaillé avec Françoise Piponnier et Perrine Mane du GAM/CRH (Groupe d’Archéologie Médiévale/Centre de Recherche Historique) autour de la culture matérielle. Je suis maintenant chercheuse indépendante experte dans le domaine du fait vestimentaire au Moyen Âge. Mes centres d’intérêt dans ce domaine vont des matières premières à la confection, en passant par la hiérarchisation par le vêtement et le travail des artisans à travers l’étude des comptabilités centrales des princes de Savoie. Je suis également couturière, ce qui me permet d’avoir une approche très pratique de mon sujet d’étude. Je partage mes activités entre la recherche universitaire, le conseil scientifique et les conférences et ateliers tous public auprès d’institutions muséales. Les sujets que j’ai pu aborder dernièrement en colloque et qui ont été ou seront publiés au cours des l’années 2019 à 2021 sont très divers :

  • Avec Astrid Castres, « La main et l’aiguille : broder au Moyen Âge », dans L’art en broderie au Moyen Âge. Autour des collections du musée de Cluny, éd. C. Descatoire, Paris, 2019, p. 14‑21.
  • Avec Astrid Castres, « Souliers, pantoufles ou patins : se chausser à la fin du Moyen Âge », Chausses et chaussures Regards croisés autour de l’objet médiéval, journée d’étude organisée par l’INHA et le Musée de Cluny-Musée national du Moyen Âge, 21 mai 2019.
  • « Pierre de Chignin (1396-1425 ?), un tailleur au service d’Amédée VIII de Savoie », dans La fabrique de l’habit. Artisans, techniques et production du vêtement (XVe-XVIIIe siècle), éd. A. Castres et T. Gaumy, Paris, 2020 (Études et rencontres de l’École des chartes, no61), p. 21‑37.
  • Avec Astrid Castres et Tiphaine Gaumy, « Glossaire. Vêtements, accessoires, matériaux et techniques », dans La fabrique de l’habit. Artisans, techniques et production du vêtement (XVe-XVIIIe siècle), éd. A. Castres et T. Gaumy, Paris, 2020 (Études et rencontres de l’École des chartes, no61), p. 177‑215.
  • « Nommer et décrire les soieries façonnées. Apports et limites d’une comptabilité princière. L’exemple de la cour de Savoie à la fin du Moyen Âge », Conservation, exposition, Restauration d’Objets d’Art, HS (2021).
  • « Les vêtements en peaux de chamois à la cour de Savoie aux XIVe et XVe siècle. Techniques, approvisionnement, usages et distributions. », Travail et commerce du cuir au Moyen Âge. La vie en Champagne, no107 (juillet-septembre), 2021, p. 17-25.

Billetterie en ligne