Chargement Évènements

Le lectorat de Christine de Pizan

25 novembre 2021

Conférence du cycle "Vies de princesses?"

 

« Le lectorat de Christine de Pizan » par Mme Estelle Doudet, Professeure ordinaire en littérature française XIVe-XVIe siècle à l’Université de Lausanne.

Un cycle de conférences est organisé le jeudi à 18h30 dès le 30 septembre et jusqu’au 9 décembre par des expert-e-s en histoire des femmes. Il fait écho à la publication scientifique Vies de princesses ? Les femmes de la Maison de Savoie (XIIIe-XVIe siècle) de Fanny Abbott et Nathalie Roman.

Une visite commentée thématique optionnelle est organisée par un-e guide de la FCC avant la conférence à 17h.

Info COVID-19!

L’accès au château se fait dans le respect des restrictions Covid en vigueur.

 

PRIX

Visite commentée thématique préalable à 17h : CHF 16.-

Entrée à la conférence à 18h30 : CHF 16.-

Entrée à la conférence et visite commentée thématique préalable à 17h : CHF 30.-

Tout est gratuit pour les membres de l’Association des Amis du Château de Chillon.

Places limitées!

La littérature au féminin : Christine de Pizan et ses lectrices

Figure tutélaire des mouvements féministes modernes, Christine de Pizan (1364-1430) reste encore mal connue aujourd’hui. Pourquoi cette Italienne est-elle devenue la première en France à faire de l’écriture son métier ? Comment son œuvre, qui pourchasse les stéréotypes de genre et défend le rôle social des femmes, a-t-elle été reçue à son époque ? De la poésie d’amour au traité militaire, de l’histoire universelle à l’actualité la plus brûlante, Christine a touché tous les sujets, s’imposant comme l’une des plus grandes intellectuelles européennes. Objet de scandale pour les uns, source d’inspiration pour d’autres, elle a conquis un large public. Au tournant du Moyen Âge et de la Renaissance, les reines de France, les duchesses de Savoie et de Bourgogne et bien d’autres ont lu Christine. Elles l’ont lu beaucoup, passionnément, au point pour certaines de devenir écrivaines. À travers Christine de Pizan et ses lectrices se révèle pour la première fois ce que peut changer une littérature au féminin, hier et aujourd’hui.

 

Parcours académique :

Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure, docteure de la Sorbonne et membre de l’Institut universitaire de France qui rassemble les meilleurs chercheurs français, Estelle Doudet est professeure ordinaire de littérature à l’Université de Lausanne, après un parcours académique international (France, Pays-Bas, Etats-Unis). A l’UNIL, elle occupe la chaire consacrée aux littératures d’expression française des 14e-16e siècles, unique en Suisse. Situés à la charnière du Moyen Âge et de la Renaissance, une période qui voit l’éveil des cultures francophones (Wallonie, Romandie), le développement des opinions publiques et la naissance de nouvelles technologies comme l’imprimerie, ses champs de recherche privilégiés sont les littératures d’actualité et la communication publique. Ses travaux portent notamment sur la poésie engagée, l’éloquence politique, l’histoire au présent et le théâtre, premier média de masse européen. Elle travaille également sur les polémiques, les querelles littéraires et sur le nouveau rôle culturel revendiqué par les femmes.

Depuis l’été 2021, elle est Vice-Rectrice recherche de l’UNIL.

ED a publié vingt-six ouvrages, dont Théâtre et guerres de religion (2020) et Écologies de l’attention et archéologie des media (avec Yves Citton, 2019), premier livre consacré en français à l’archéologie des média. Elle est également l’auteure d’une centaine d’articles, consacrés entre autres à Christine de Pizan et aux nouveaux lectorats féminins autour de 1500.

  • Cet évènement est passé

Billetterie en ligne