MJF
MJF

Le Montreux Jazz Festival - 39 ans d'histoire

02.06-17.07.2005

Une histoire de musique et de jazz marquée par 39 affiches, réalisées par des artistes issus d’horizons très variés.

Cette exposition vous les présente toutes, ainsi que quelques éditions spéciales. Il ne manque qu’une année, la première, à l’occasion de laquelle aucune affiche n’avait été imprimée.

Pour vous guider à travers l’exposition, voici un rappel année après année des temps forts et développements du Festival.

1967: Inauguration du Festival de Jazz de Montreux et du concours de groupes de jazz européens. Sur une durée de trois jours, le Festival a invité le Charles Lloyd Quartet avec Keith Jarrett, Cecil McBee et Jack DeJohnette. Douze groupes participent au concours et Dusko Goykovic remporte l'un des prix. Une longue histoire commence…

1968: Le Festival se déroule du 12 au 16 juin. Bill Evans en est la tête d'affiche et Nina Simone fait un début sensationnel. Parmi les gagnants du concours des solistes, on trouve John Surman et Jan Garbarek.

1969: Le Festival dure cinq jours et propose du rock, de la pop et du jazz. Ella Fitzgerald et Kenny Burrell font partie des artistes invités. Clark Terry conduit un big band formé des meilleurs musiciens du concours.

1970: Santana joue pour la première fois à Montreux. Le Japon est représenté par Sadao Watanabe, qui donne un concert remarquable. Les Etats-Unis délèguent Gerry Mulligan et, une fois de plus, Bill Evans.

1971: Le Festival présente plus de 300 musiciens, dont Gato Barbieri, Gary Burton, King Curtis (qui sera assassiné deux mois plus tard), Roberta Flack et Aretha Franklin.

1972: Le Festival passe à 13 jours et a lieu au Pavillon du Montreux Palace. La palette musicale s'étend et comprend du blues, du gospel et de la soul, avec Chuck Berry, Bo Diddley, Ray Bryant, Stan Getz, Jean-Luc Ponty et Les McCann.

1973: Pour la première fois, les festivals de Montreux et de Newport ont lieu aux mêmes dates. Les concerts se déroulent au Centre des Congrès. On trouve à l’affiche Fred King, Albert King, Carole King, Miles Davis, Teddy Wilson, Stéphane Grappelli, Canonball et Nat Adderley.

1974: Les genres musicaux se diversifient encore. L'Afrique est représentée par Randy Weston, le Brésil par Airto Moreira et Milton Nascimento. Les autres têtes d'affiche ont pour noms Earl Hines, Helen Humes, Jay McShann, Junior Wells, Buddy Guy, Sonny Rollins, Bill Wyman, Van Morrison, Larry Coryell, le Art Ensemble of Chicago et Cecil Taylor.

1975: Le Festival déménage dans le nouveau Casino, et propose des concerts de Dizzy Gillespie, Ella Fitzgerald, Oscar Peterson, Count Basie, Charlie Mingus, Archie Shepp, Roland Kirk, Bill Evans.

1976: A cette date, plus de 100 disques du Festival ont été édités. Le Mountain Studio, installé de façon permanente au Casino, offre des enregistrements en 24 pistes aux musiciens et attire de nombreux groupes, dont les Rolling Stones, qui y enregistrent leur album "Black and Blue".

1977: Ce qui est dorénavant le plus grand Festival d'Europe est de plus en plus long: 23 jours cette année. Le programme offre toutes sortes de musiques: jazz d'avant-garde, Brésil, Afrique du Sud et Inde, jazz, rock et disco. Les concerts de Don Ellis et son big band, Don Cherry, Etta James, Shakti, Don Pullen et la jam session conduite par Count Basie enthousiasment le public, sans parler des prestations de Dizzy Gillespie, Dexter Gordon, Ella Fitzgerald et Oscar Peterson.

1978: Une collaboration avec le Festival de Sao Paulo apporte une note sud-américaine à Montreux. Parmi les artistes présents : Gilberto Gil, Airto Moreira, Ray Charles, Mary Lou Williams, Stan Getz, Miriam Makeba, Bill Evans et Kenny Burrell. John McLaughlin, Billy Cobham et des musiciens du groupe de Stan Getz offrent un concert imprévu au public sur la terrasse du Casino.

1979: Pour la première fois, une soirée entière est consacrée au reggae et le programme comprend aussi des musiques du Brésil, du Japon, de la country et du rock. Chick Corea et Herbie Hancock jouent en duo. Hermeto Pascoal, Sir Charles Thompson, B.B. King et Clarence "Gatemouth" Brown sont aussi présents. Bessie Griffin prend part au service œcuménique organisé au Temple de Clarens.

1980: Montreux s'associe au Festival de Detroit et le programme comprend Elvis Costello, Jimmy Cliff, Marvin Gaye, Santana, Didier Lockwood, Toots Thielemans, Dizzy Gillespie, et Max Roach. Un "drum summit" réunit Art Blakey, Amano-Kai, Gerry Brown, Billy Higgins et Chico Hamilton.

1981: Sur 17 jours, le Festival propose du blues (Albert Collins, Taj Mahal, Magic Slim), du pop-rock (The Blues Band, Mike Oldfield), du reggae, de la soul (James Brown), du gospel (The Staple Singers) et du jazz (Wynton Marsalis, Dizzy Gillespie, Ella Fitzgerald, McCoy Tyner, Chico Freeman, Oscar Peterson, Monty Alexander et The Heath Brothers Band). Le nombre de spectateurs atteint 75'000.

1982: De Charles Lloyd au Steve Miller Band, de Mink De Ville à Dave Brubeck, de Jimmy Cliff à Jackson Browne, le 16e Festival mérite sa réputation d'éclectisme.

1983: Du jazz et du blues pour cette édition: George Benson, Art Blakey, Buddy Guy, John Lee Hooker, Willie Dixon, The Art Ensemble of Chicago, Freddie Hubbard, Gil Evans, James Blood Ulmer, Joanne Brackeen et Lew Tabackin.

1984: Le Festival célèbre son 18e anniversaire avec faste: Miles Davis donne de l’avis de nombreux spécialistes son meilleur concert à Montreux. Le guitariste Stanley Jordan et la chanteuse Sade font partie des révélations.

1985: Tous les records de spectateurs sont battus. Parmi les artistes invités: Leonard Cohen, Nina Hagen, Kid Creole and The Coconuts, Keith Jarrett, Astor Piazzola, Miles Davis, Johnny Otis, Joao Gilberto, Tom Jobim et Stevie Ray Vaughan.

1986: Keith Haring et Andy Warhol créent le poster du 20e anniversaire. Toutes les places sont vendues avant le début du Festival en raison d'un programme exceptionnel réunissant The Neville Brothers, Eric Clapton and Friends (avec Phil Collins), Sade, David Sanborn, Michel Petrucciani, Al Jarreau, George Benson, Miles Davis, Herbie Hancock et George Duke.

1987: Il y a du rock (Los Lobos, Pretenders, Joe Cocker, Johnny Clegg) et bien sûr du jazz (Modern Jazz Quartet, Dizzy Gillespie, Herbie Hancock, Wynton Marsalis, Stan Getz, Michael Brecker, John McLaughlin, Paco de Lucia, Monty Alexander, et aussi Paolo Conte, Tania Maria, Manhattan Transfer, B.B. King, Ben E. King, Hugh Masekela, Stanley Jordan et un retour triomphal de Dexter Gordon).

1988: Courtney Pine vient à Montreux pour la première fois, alors que Charles Lloyd y revient 21 ans après son premier concert. De Steve Gadd à Gerry Mulligan, en passant par Bobby McFerrin, Johnny Halliday, George Benson, Miles Davis, Tracy Chapman, James Taylor et Wayne Shorter, Montreux ouvre grandes ses portes à LA musique en général.

1989: L'éclectisme continue: Van Morrison, Georgie Fame, The Ramsey Lewis Quartet, Etta James, B.B. King, Bireli Lagrene, Al Di Meola, Larry Coryell, Carmen McRae, Spyro Gyra, Lou Rawls, Miles Davis et Elvis Costello.

1990: Le Festival souhaite à nouveau la bienvenue à Miles Davis, ainsi qu’à Roberta Flack, Herbie Hancock, John Lee Hooker, The Neville Brothers, George Benson, Michel Petrucciani, David Sanborn, Etta James, B.B. King, Al Jarreau, Van Morrison et Dizzy Gillespie avec le United Nation Orchestra.

1991: La 25ème édition est coproduite avec Quincy Jones. Elle débute par un concert acoustique de Sting puis accueille Bootsy Collins, Elvis Costello, Bonnie Raitt, Charlie Haden's Liberation Music Orchestra, B.B. King, Ray Charles, Milton Nascimento, Rachel Ferrel, The Atlanta Superchoir, Reverend Jesse Jackson, Champion Jack Dupree, Allen Toussaint, Dirty Dozen Brass Band et beaucoup d'autres. Mais la cerise sur le gâteau est apportée par le fantastique concert de Miles Davis avec le Gil Evans Orchestra et le George Gruntz Concert Jazz Band, sous la direction de Quincy Jones.

1992: A nouveau une coproduction avec Quincy Jones et un autre feu d'artifice: Emmylou Harris, The Kronos Quartet, Tori Amos, Randy Crawford, Eric Clapton, Simply Red, Tracy Chapman, The Blues Brothers, Annie Lennox, Joe Cocker, une soirée gospel avec The Atlanta Superchoir, Andrae et Sandra Crouch, Tramaine Hawkins.

1993: Toujours avec Quincy Jones, le Festival déménage: du Casino de Montreux il s'installe au Centre des Congrès et des Expositions (CCE) et se dédouble. La nouvelle salle - l'Auditorium Stravinski - accueille Robert Plant, Gilberto Gil, Santana, Al Jarreau, Chick Corea, Herbie Hancock, George Duke, Al Green, Chaka Khan, Fats Domino, Dr. John, Etta James, James Brown et beaucoup d'autres. Les concerts de la "petite" salle - le New Q's – permettent d'apprécier, entre autres, Joe Henderson, Abdullah Ibrahim, Zap Mama, Michel Petrucciani, John Scofield, Incognito, Digable Planets et le Gangstarr Quartet.

1994: Deuxième édition au CCE pour un succès public sans précédent avec quelque 120'000 festivaliers, concerts gratuits du Festival Off y compris. Le prestigieux label Verve y organise la célébration officielle de son 50e anniversaire à laquelle participent toutes les légendes vivantes du jazz. Le traditionnel week-end dédié à la musique brésilienne se dote d'une croisière délirante sur le lac Léman à bord du premier "Bahia Boat". Les stars de cette 28e édition ont pour noms - entre autres - Bob Dylan, Natalie Cole, Stephan Eicher, le trio Stanley Clarke, Jean-Luc Ponty et Al Di Meola, Johnny Cash, Bobby McFerrin, Herbie Hancock, Betty Carter, Michel Petrucciani, John Scofield, Pat Metheny, Wynton Marsalis, Roy Hargrove, Joshua Redman, Marcus Miller, Van Morrison, Keziah Jones, Miguel Bosé, Angélique Kidjo.

1995: La baisse des prix d'entrée fait un véritable tabac et un nouveau record d'affluence: 150'000 visiteurs en tout. Les workshops sont repensés et attirent toujours plus de monde. Parmi les temps forts: splendides soirées africaines (Baba Maal, Salifa, Cheb Mami, Youssou N'Dour, Malcolm Braff & Farafina), grands moment d'émotion ou de folie avec les concerts de George Clinton, Olodum, James Taylor Quartet, Guru's Jazzmatazz, Marianne Faithfull, Ice T, Morphine, Jamiroquai, James Brown, Chaka Khan, B.B. King, Lucky Peterson, Randy Weston, Dr John, Wild Magnolias, Jacky Terrasson, All 4 One, Manhattan Transfer, James Carter et Joan Armatrading…

1996: C’est le 30e anniversaire du Festival: toute la Riviera vaudoise - de Vevey à Villeneuve - vit 16 jours et nuits au rythme du jazz, du blues, de la samba et du rock. Le programme présente de nombreuses légendes vivantes: Deep Purple, de retour à Montreux 25 ans après y avoir composé leur succès "Smoke on the Water", Stephan Eicher, Phil Collins, Quincy Jones, qui dirige le WDR Big Band, et la plus mythique des chanteuses brésiliennes, Maria Bethânia. Outre les trois "monstres sacrés" de la guitare - Paco de Lucia, Al Di Meola et John McLaughlin - Herbie Hancock, Wayne Shorter, ZZ Top, Simply Red, Zucchero, Al Jarreau et Cassandra Wilson pour ne citer que quelques-uns, envoûtent le public.

1997: Cette édition est marquée par le rassemblement de cinq légendes : Marcus Miller, Eric Clapton, Steve Gadd, Joe Sample et David Sanborn pour le concert d'ouverture. Parmi les artistes invités, on retrouve : Carlinhos Brown, Roy Hargrove, Earth Wind and Fire, Charles Aznavour et ses huit solistes, une rencontre entre Gotthard et Montserrat Caballé, Goran Bregovic. C’est également la découverte du pianiste Brad Mehldau, au Petit Théâtre du Montreux Palace dans le cadre du "Montreux Acoustic").

1998: Parmi les temps forts de cette édition, à l'Auditorium Stravinski, on se souviendra de l'ouverture par l'excellent concert de Bob Dylan, de Marisa Monte, Gilberto Gil, Antulio Madureira, Banda Eva, Buddy Guy et B.B. King, des retrouvailles entre Herbie Hancock et les Headhunters, du concert marathon de Carlos Santana (plus de trois heures), de Björk, du spectacle pour enfants (une première!) avec Henri Dès, de Joaquín Cortés, Phil Collins et son Big Band, Cassandra Wilson, Al Jarreau, George Benson, Michel Petrucciani, Bootsy Collins, Earth, Wind & Fire, Candy Dulfer et Jorge Ben Jor. Le Miles Davis Hall a accueilli de nombreuses soirées consacrées aux nouvelles tendances musicales: techno, electro rock, drum'n'bass, hip hop, acid jazz. Avec Pierre Henry, les délires virtuels de Jaron Lanier et les musiques du monde de la soirée Detour. Avec aussi de grands noms pour la "petite" salle du Festival: Les McCann, Billy Cobham, George Duke ou encore The Corrs.

1999: Le Festival fait exploser une fois de plus tous ses records de fréquentation: en seize jours, plus de 220'000 personnes se sont rendues dans les deux salles, au Festival Off sur les quais, au Montreux Jazz Café, à bord des trois croisières musicales, aux concerts acoustiques et aux workshops. L'Auditorium Stravinski a accueilli entre autres Charles Lloyd, Rachelle Ferrell, un hommage au bluesman alors récemment disparu Jimmy Rogers, R.E.M., B.B. King, Pat Metheny, David Sanborn, Herbie Hancock, George Duke, James Taylor, Noa ou encore Alanis Morissette. Outre la voie des nouvelles tendances ouverte l'année précédente, le Miles Davis Hall a également accentué son exploration des musiques du monde : reggae, musique celtique, africaine, grèque, lapone, indienne, maghrébine et turque se sont succédées à côté du jazz. C’est aussi la première édition du concours de piano jazz solo, qui deviendra un «must» au fil des ans.

2000: Le Festival maintient et développe de nombreuses animations: Montreux Jazz Café, Festival Off, quatre croisières et autant de trains musicaux, workshops, concerts acoustiques, concours de piano jazz solo, concours de musiciens suisses de jazz, extension des animations sur les quais jusqu'au centre-ville. A l'Auditorium Stravinski, le public applaudit les 20 ans de Huey Lewis & The News, les nouvelles grandes voix de la soul (Macy Gray, Angie Stone), l'hommage à Serge Gainsbourg, le 75e anniversaire de B.B. King, Suzanne Vega, D'Angelo, le trio de Keith Jarrett/Gary Peacock/Jack DeJohnette, la rencontre entre George Benson et Diana Krall, Lionel Richie, Brad Mehldau, Deep Purple. Le Miles Davis Hall propose un grand voyage passant par de nombreux styles musicaux de toute la planète: reggae, fado, flamenco, rythmes latino, hip hop, nombreuses déclinaisons du jazz, rock, drum'n'bass, funk, le vaste univers de l'electro, avec des noms comme St Germain, Ryuichi Sakamoto, Courtney Pine, Mos Def, Everything But The Girl, Keziah Jones, Nils Petter Molvær, Laurence Revey, Les Négresses Vertes ou Gilles Peterson.

2001: Le Festival fête ses 35 ans : l'affiche est signée par Mathias Winkler, artiste bernois en pleine ascension. La programmation répond à toutes les attentes du public: Basement Jaxx, Fontella Bass, Beck, Calexico, George Clinton, David Gray, Pj Harvey, Alanis Morissette, Tricky… Le Festival retourne au Casino de Montreux en y inaugurant une troisième salle payante pour quatre soirées avec entre autres Jimmy Scott, the Jazz Expressions, Randy Weston, et le Joshua Redman Quartet. Les très courtisés workshops font toujours le bonheur de tous les mélomanes (avec entre autres Saul Williams, B.B.King, Jorge Ben Jor, Bobby McFerrin et Patti Smith), de même que les master classes, plutôt destinés aux musiciens confirmés. Une nouvelle scène naît, la Scène Bleue dédiée aux jeunes de moins de 18 ans, qui deviendra la Young Planet.

2002: Plusieurs nouveautés sont proposées : le Montreux Jazz Club offre désormais aux détenteurs de billets pour l'Auditorium Stravinski des concerts acoustiques et des jam sessions. Certains artistes de l'Auditorium et du Casino y font des apparitions (Mohair, les musiciens d'Erykah Badu, Joe Sample). Est créée l'International Sax Competition. L’année est également marquée par la sortie d'un coffret réunissant les enregistrements de tous les concerts de Miles Davis à Montreux. Côté programmation, 2002 est l'année David Bowie. Autres têtes d'affiche : Paul Simon, Keith Jarrett et son trio, Jamiroquai, Herbie Hancock, Wayne Shorter, Joe Cocker, Isaac Hayes, Garbage, Marianne Faithfull, et plein d’autres. Le Miles Davis Hall offre une programmation éclectique et innovante : Michael Franti, Slayer, Muse, Gemma Hayes, Cake, Soul Designer, Air…

2003: Durant 17 soirées, l'Auditorium Stravinski accueille une multitude de prestations mémorables avec entre autres Morcheeba, George Benson, Herbert Grönemeyer, Joao Gilberto, Lisa Stansfield, ZZ Top, Krokus, Jethro Tull, Yes, Gilberto Gil & Maria Bethânia, Natalie Cole, Noa, The Crusaders & Randy Crawford, Van Morrisson, The Pretenders, Simply Red, Jamiroquai. Le concert événement de cette année est sans conteste Radiohead. Le Miles Davis Hall donne une nouvelle fois une belle leçon d'audace, de rythmes et de shows délurés avec Cypress Hill, The Rapture, Echoboy, Goldfrapp, Laurent Garnier & Bugge Wesseltoft, Nada Surf, Stereophonics, Tricky, Flaming Lips, Susheela Raman, Mercan Dede, l'Orchestre National de Barbès, King Crimson, The Roots, Elle Allien, Richie Hawtin, 2 Many DJ's… Quant à la nouvelle salle du Casino Barrière, elle ouvre ses portes à sept soirées d'exception avec Michel Jonasz, Tony Benett, Charles Lloyd, John Abercrombie, Pierre Audétat, Jean-François Bovard, Cassandra Wilson ainsi que Richard Galliano et Biréli Lagrène, pour ne citer qu'eux. Le Montreux Jazz Club offre des jam-sessions mémorables, avec par exemple la venue inopinée de Keziah Jones. Une nouvelle catégorie de concours est lancée : le chant, qui attire de très nombreux spectateurs.

2004: L’Auditorium Stravinski accueille Alicia Keys, KoRn, The Corrs, Sean Paul, Dido, Seal, B.B. King, Dr John, Solomon Burke, Van Morrison, Patti LaBelle, Jorge Ben Jor, Buddy Guy, Deep Purple, Cheap Trick, Chic. Carlos Santana présente un projet exceptionnel intitulé « Hyms for Peace ». Le Miles Davis Hall reçoit PJ Harvey, Black Rebel Motor Cycle, Archive, Gentleman, Yami Bolo, Avril, Blonde Redhead, Black Eyed Peas, Roots, George Clinton, Manuva, Ty, Tha Alkaholiks, Mark Ronson, Joss Stone, Tony Allen, Scissor Sisters, Michael Franti, Doctor L, Amp Fiddler, Suzanne Vega, Kings of Convenience et bien d'autres encore. Le Casino Barrière fait la part belle au jazz au cœur d'une nouvelle salle privilégiant les ambiances intimistes : Al Jarreau, Herbie Hancock, Wayne Shorter, Cornell Dupree ou Les McCann, Bobby McFerrin, James Taylor. Les concours récompensent désormais également les meilleurs guitaristes. Le Montreux Jazz Under The Sky (nouveau concept du Festival Off) séduit quant à lui bon nombre de spectateurs malgré une météo maussade.

2005: La 39ème édition du Festival a lieu du 1 au 16 juillet et promet d’être à la hauteur de sa réputation… Programme complet à découvrir sur le site Internet du Festival.

Vous pouvez vous procurer des reproductions de la plupart des affiche présentées dans cette exposition au kiosque du château de Chillon™, à la boutique du Festival (à Territet), ainsi que sur le site Internet du Festival, où vous trouvez également le programme complet de l’édition 2005.

  • Contact

  • Adresse

  • Infos pratiques

  • Liens

Chillon sur les réseaux sociaux

    Le château est ouvert tous les jours de l'année, excepté le 1er janvier et le 25 décembre.

    Aujourd'hui: de 9h30 à 18h00 (dernière entrée à 17h00).

    VISITEURS INDIVIDUELS
    Entrée par personne
    Adulte CHF 12.50
    Enfant 6-15 ans CHF 6.00
    Famille (couple avec enfants de 6 à 15 ans) CHF 29.00

    GROUPES (dès 20 pers.)
    Entrée par personne
    Adulte CHF 9.50
    Enfant 6-15 ans CHF 5.00

    Conditions générales

    Ce site est votre ASSISTANT PERSONNEL: en quelques clics vous composerez votre séjour dans notre région à votre image!

    Que vous planifiez une visite demain de paris, d’aussi loin que shanghai ou de sydney l'année prochaine, vous maximiserez votre sejour avec nos propositions d’activités et d’hébergements sélectionnées selon votre profil.

    Et si vous vous laissiez surprendre par nos recommandations personnalisées ?

    Choisissez d’orienter vous-même les recommandations qui s’affichent en fonction de vos propres envies et intérêts. Aventure individuelle, activités en famille, itinéraire gastronomique avec votre conjoint. Les propositions répondront à vos propres préférences.

    Vous aimez vous situer géographiquement et découvrir l’offre touristique à proximité de vous ?

    Sur chaque page, la carte vous permet de vous situer et de localiser les points d’intérêt à proximité. Vous pourrez ainsi explorer le canton région par région, sélectionner les lieux que vous visiterez le long d’un itinéraire, voir en un coup d’œil ce qu’une ville vous propose.

    Envie de faire votre propre sélection ? N’hésitez pas à mettre en favoris vos coups de cœur !

    Vous avez envie de conserver votre sélection, l’imprimer, l’exporter sur votre application smartphone gratuite « Vaud:Guide » ou la partager avec vos amis. Tout cela sera bientôt possible avec la mise en « Favoris ».

    Envie de partager vos envies et vos choix avec vos amis ? N’hésitez pas à le faire !